Les commotions cérébrales sont un type de blessure difficile à traiter et les symptômes associés peuvent varier grandement. Son traitement nécessite donc une approche multidisciplinaire, pouvant inclure la physiothérapie, l’ergothérapie, la nutrition et suppléments alimentaires et, bien sûr, l’acupuncture. L’acupuncture a un effet régulateur ou modulateur sur la physiologie d’une personne et constitue un excellent outil qui peut être utilisé dans le cadre d’un programme de récupération après une commotion cérébrale

Lors de la période de rétablissement, le plan de traitement doit prendre en compte la grande variété de symptômes et de problèmes propres à chaque blessure. L’acupuncture peut aider de diverses façons et s’intègre bien aux autres approches.

Circulation sanguine

L’acupuncture peut réguler la circulation sanguine au niveau du cerveau. Après une commotion cérébrale, la circulation sanguine au cerveau peut diminuer pendant quelques jours, semaines, mois et même années suivant l’impact. Des recherches ont démontré que l’acupuncture peut augmenter la circulation par le biais d’artères acheminant le sang du cerveau. L’acupuncture améliore également le métabolisme du glucose au niveau cérébral. Ce métabolisme est souvent affecté par les commotions cérébrales. 

Dominance du système sympathique

Après une commotion cérébrale, plusieurs personnes  ressentent une augmentation du système sympathique. Le système nerveux sympathique est cette partie du système nerveux autonome qui prépare le corps à l’action, à faire face à une situation de stress (“fight or flight”). Lorsque celui-ci est déréglé, il peut entraîner des symptômes comme l’insomnie, l’anxiété, l’irritabilité, la transpiration. L’acupuncture peut aider à rééquilibrer le système nerveux autonome et ramener l’activité sympathique vers un niveau normal. 

Soulagement des symptômes cervicogéniques

Plusieurs des symptômes fréquents après une commotion cérébrale peuvent être causés ou entretenus par des tensions ou déséquilibres au niveau du cou (problèmes cervicogéniques). Le cou est la partie la plus mobile et la plus vulnérable de la colonne vertébrale. Suite à un impact assez violent pour entraîner une commotion cérébrale, il faut s’attendre à des problèmes au niveau du cou. Plusieurs des symptômes provenant du cou (cervicogéniques) sont souvent attribués à tort à la commotion cérébrale. Ces symptômes comprennent les douleurs et tensions au cou, maux de tête et migraines, étourdissements, acouphènes, et même des problèmes visuels et des problèmes de concentration et de mémoire.

Neuroplasticité et neurogenèse

Des études ont démontré que l’acupuncture a un effet direct sur la neuroplasticité (capacité des neurones à se modifier et se remodeler) et la neurogenèse (formation de neurones à partir de cellules souches). Elle aurait donc un effet sur la capacité du corps à créer de nouvelles connexions neurales et même générer de nouvelles cellules nerveuses. Certains points d’acupuncture peuvent augmenter la sécrétion de Facteur de croissance nerveuse (NGF-Nerve growth factor).

L’acupuncture est une approche douce et sécuritaire qui peut être intégrée aux autres thérapies lors de la rémission d’une commotion cérébrale. Notre acupuncteur est formé dans le traitement des commotions cérébrales et peut vous aider à retourner au jeu et à vos activités quotidiennes plus rapidement.


Pour en apprendre davantage ou prendre rendez-vous, contactez nous.

References:

https://braininjuryprofessional.com

https://completeconcussions.com

https://www.acupunctureneurology.com

WINGATE, DOUGLAS, Healing Brain Injuries with Chinese Medical Approaches, Singing Dragon, 2018.