L’organisme Complete Concussion Management, un réseau multidisciplinaire de praticiens du domaine de la santé pour la meilleure gestion des commotions cérébrale, a revu la littérature sur l’incidence des commotions cérébrales pour en faire un résumé des sports avec les plus grands risques de commotion cérébrale.

En voici les grandes lignes.
D’abord, il est important de mentionner que, dans cet article, l’incidence des commotions cérébrales est mesurée en exposition (“athletic exposure” ou “AE), qui est définie comme un athlète participant à une partie ou pratique. Donc les nombres donnés ci-dessous correspondent au nombre de commotions cérébrales pour chaque 1000 fois qu’un athlète participe à une partie ou pratique. Par exemple, au football américain, une équipe compte environ 50 joueurs. Donc une partie de football correspond à environ 100 expositions (2 équipes de 50 joueurs chacune). De plus, les données ont été séparées en 2 catégories, soit pendant les parties et pendant les pratiques.

Chez les adultes:

Pendant les parties

  • Rugby (hommes) (3.00/1,000 AE)
  • Football américain (hommes)l (2.5/1,000 AE)
  • Hockey (femmes) (2.27/1,000 AE)
  • Hockey (hommes) (1.63/1,000 AE)
  • Soccer (femmes) (1.48/1,000 AE)
  • Soccer (hommes) (1.07/1,000 AE)

Pendant les pratiques

  • Rugby (hommes) (0.37/1,000 AE)
  • Hockey (femmes) (0.31/1,000 AE)
  • Football américain (hommes) (0.30/1,000 AE)
  • Soccer (femmes) (0.13/1,000 AE)
  • Hockey (hommes) (0.12/1,000 AE)
  • Soccer (hommes) (0.08/1,000 AE)

Chez les jeunes athlètes (moins de 18 ans)

  • Rugby (4.18/1,000 AE)
  • Hockey (1.20/1,000 AE)
  • Football américain (0.53/1,000 AE)
  • Lacrosse (0.24/1,000 AE)
  • Soccer (0.23/1,000 AE)
  • Lutte (0.17/1,000 AE)
  • Basketball (0.13/1,000 AE)
  • Softball (0.10/1,000 AE)
  • Hockey sur gazon (0.10/1,000 AE)
  • Baseball (0.06/1,000 AE)
  • Cheerleading (0.07/1,000 AE)
  • Volleyball (0.03/1,000 AE)

Ces chiffres sont impressionnants, surtout lorsqu’on considère que 50% des commotions cérébrales ne sont pas rapportées.

Pour lire l’article au complet, visitez le site ici

Pour savoir ce l’acupuncture peut faire dans le traitement des commotions cérébrales, lisez l’article – La place de l’acupuncture dans le traitement des commotions cérébrales ou contactez nous.