tennis-elbow_sag

Pour plusieurs personnes, la différence entre les point gâchette (trigger points) et les points moteur (motor points) n’est pas claire. En fait, les points gâchette (aussi appelés les points détente) ont été beaucoup plus médiatisés ces dernières années et sont mieux connus de la population générale. Cependant, bien qu’on n’en entende moins souvent parler, les points moteur sont d’une très grande importance lors du traitement des problèmes musculo-squelettiques et des blessures sportives par l’acupuncture.

Les points moteurs

Les points moteurs sont les endroits dans les muscles où les nerfs s’attahent au muscle. L’utilisation des points moteurs a probablement débuté dans les années 70 avec le Dr. Chan Gunn, un anesthésiste, qui a découvert que l’insertion d’une aiguille d’acupuncture dans les points moteur des muscles pouvait causer une fasciculation (petit spasme musculaire) qui remettait à zéro (une espèce de “reset”) le nerf entraînant une relaxation du muscle et une augmentation de la force.1009_motor_end_plate_and_innervation

Le Dr. Vladimir Janda, neurologue de la Prague School of Rehabilitation, croit que le type de déséquilibre musculaire le plus souvent négligé est la faiblesse lors de la contraction. La surutilisation des muscles entraîne des contractions et un raccourcissement du muscle qui s’accumulent avec le temps et met de la pression sur les tendons et articulations, pouvant entraîner une malfonction des tendons et articulations et ainsi causer de la douleur.

L’acupuncture des points moteurs peut donc remettre à zéro les muscles contractés et ainsi redonner aux articulations leurs fonctions normales, diminuant ou éliminant les douleurs liées aux tendinites, par exemple. Cette technique a été utilisée avec grand succès ces dernières décennies, cependant relativement peu d’acupuncteurs et de professionnels médicaux semblent avoir adopté cette technique. La situation est sans doute appelée à changer car les points moteurs commencent à attirer l’attention dans le monde de la médecine sportive et chez les personnes souffrant de douleurs chroniques.

 

Les points gâchettes (ou points détente)

Bien que déjà connus depuis un certain temps, ce sont les travaux du Dr. Janet Travell qui ont fait connaître le concept des points gâchettes. Dr. Travell a passé trigger_point_complexplusieurs décennies à étudier et à publier de l’information sur les points gâchettes. Elle a établi des cartes des douleurs myofasciales et a défini certaines méthodes pour identifier et désactiver les points gâchettes. Ses livres (Douleurs et troubles fonctionnels myofasciaux, Travell et Simons, HAUG International) sont encore la principale référence en terme de points gâchettes.

Les points gâchettes sont une bande tendue et hyperexcitable d’un muscle qui restreint sa fonction normale et peut causer des douleurs référées qui, parfois, peuvent se  trouver dans une zone sans lien apparent. Il y a deux types de points gâchette : les points gâchettes actifs et les points gâchettes latents. Nous avons tous des points gâchettes, mais la majorité sont latents et n’entraînent aucun inconfort. Lorsqu’un point gâchette devient actif, il cause de la douleur et doit être désactivé. La meilleure façon de le faire et d’utiliser l’aiguille d’acupuncture. Comme il n’y a rien d’injecté, en médecine occidentale, on parle de traitement à l’aiguille sèche.

 

Pour un traitement efficace de vos douleurs, prenez rendez-vous avec votre acupuncteur.

Pour obtenir davantage d’information sur le traitement des douleurs et blessures sportives par l’acupuncture et le tuina, ou pour en connaître davantage sur ce qui peut être traité par l’acupuncturecontactez nous.