shutterstock_104205359

Le temps de la rentrée est une période occupée à la clinique Sports Acupuncture Mtl. Parmi les nouveaux patients qui se sont ajoutés hier à mon horaire, 3 participeront bientôt au marathon de Montréal. Cette grande affluence momentanée s’explique en partie par le Marathon de Montréal qui se tiendra le 23 septembre prochain. Cette année, on attend autour de 35000 coureurs qui participeront dans les diverses courses du marathon. La date du marathon approchant rapidement, plusieurs coureurs commencent à s’inquiéter des douleurs qui persistent malgré les soins conventionnels. Pour d’autres, ce sont des douleurs ou blessures qui se manifestent suite à l’augmentation du volume d’entraînement.

Bien que, pour plusieurs la course puisse paraître un sport banal, cette activité nécessite un bon apport de technique et de technologie, en plus d’un entraînement sérieux. Il est facile de se blesser à la course. On dit que ce serait près de 80% des coureurs qui se blessent à chaque année. Même pour les athlètes de triathlon et de Ironman – qui constituent une grande partie de ma clientèle – les blessures se produisent généralement lors de la course.  La majorité des blessures liées à la course se produisent lors d’un changement de chaussures ou de l’augmentation du volume d’entraînement. Il est donc très important pour les coureurs de bien s’entourer d’un bon entraîneur, d’un physiothérapeute et, bien sûr, d’un acupuncteur solidement formé et expérimenté en acupuncture sportive. Comment peut-on traiter les blessures fréquentes liées à la course? Comment peut-on se préparer à un marathon ?

Les blessures fréquentes liées à la course et les traitements possibles

La fasciite plantaire
La blessure la plus fréquente qui amène les coureurs de tout niveau à consulter à ma clinique est la fasciite plantaire. La fasciite plantaire est une inflammation, irritation ou déchirure du fascia plantaire. Le fascia plantaire est une épaisse bande fibreuse qui s’étend du talon jusqu’à la base des orteils et qui soutient la voûte du pied . Elle est souvent due à des chaussures inappropriées, une mauvaise technique de course ou une augmentation rapide du volume d’entraînement. Elle se traite très bien par la combinaison acupuncture et massage tuina. La clé est de traiter adéquatement les tensions du mollet car c’est de là qu’origine le problème. J’ajoute souvent à mes traitements l’application d’un liniment (préparation liquide à base d’herbes) de médecine chinoise qui s’appelle ZhengGuShui et parfois des bains de pieds à base de plantes.

La tendinite du tendon d’Achille
La tendinite du tendon d’Achille vient au deuxième rang comme blessure que je traite en clinique chez les coureurs. Le tendon d’Achille est la continuation des gros muscles du mollet, le soléaire et les gastrocnémiens (le triceps sural). Tout comme la fasciite plantaire, la tendinite du tendon d’Achille se produit lorsque les chaussures ou les techniques de course sont inadéquates, ou lorsqu’il y a une augmentation de la longueur des courses.  Le manque de souplesse ou de tensions musculaires, particulièrement dans les mollets, peut contribuer à cette blessure. La tendinite du tendon d’Achille pourrait provoquer aussi une bursite rétro-calcanéenne qui est très fréquente. Celle-ci consiste en une inflammation de la bourse, ce petit sac qui protège le tendon des frictions sur l’os. Il se trouve entre le calcanéum (l’os du talon) et le tendon d’Achille. Le succès du traitement repose dans le traitement du tendon lui-même et du mollet.  Au fil des ans, j’ai développé une approche très efficace dans le traitement de ces blessures et les nombreux coureurs que j’ai traités ces dernières années peuvent en témoigner.

Syndrome fémoro-patellaire
Un troisième problème fréquent chez les coureurs est le syndrome de douleur fémoro-patellaire, aussi connu comme « runner’s knee ». Le syndrome fémoro-patellaire est la cause la plus fréquente de douleur au genou, qui est souvent pire en montant et descendant les escaliers, ainsi que pendant la course. Il se produit lorsqu’il y a un désalignement de la rotule en raison d’une mauvaise posture de la jambe, une faiblesse ou un manque de souplesse des muscles de la jambe. L’affaissement de l’arche plantaire et certains déséquilibres musculaires au niveau de la hanche peuvent aussi provoquer le syndrome fémoro-patellaire. Lorsqu’on sait bien identifier et corriger les déséquilibres musculo-squelettiques qui causent ce syndrome, les traitements d’acupuncture sont très efficaces.

La prévention et la performance sportive
L’acupuncture ne sert pas qu’à traiter les douleurs et les blessures musculaires et articulaires. Elle est une alliée importante dans l’optimisation de la performance athlétique. Il est possible de faire des traitements en vue de vous préparer à votre course ou votre marathon en permettant une meilleure et plus rapide récupération, le relâchement des tensions musculaires et l’activation de muscles pouvant être inhibés, et assurer le fonctionnement optimal de vos systèmes cardio-respiratoires et musculo-squelettiques. Ici, c’est dans une optique de prévention.

Pensez à inclure ce genre de traitement d’acupuncture dans votre routine de préparation à votre marathon. À tous les coureurs qui seront au Marathon de Montréal, je vous souhaite une belle expérience de course au marathon de Montréal.
Pour prendre rendez-vous avec un acupuncteur dûment formé en acupuncture sportive et ayant accumulé une solide expérience dans le traitement des coureurs, contactez-moi !
Si vous avez aimé cet article, vous pouvez lire les articles suivants sur notre blogue.
6 blessures qui affectent les coureurs et qui se traitent par l’acupuncture

L’acupuncture, une alliée précieuse pour les coureurs